Le CREAI aujourd’hui

Dans le cadre des évolutions des politiques publiques, le CREAI Auvergne a entamé une large réflexion et mène des actions afin de répondre au mieux aux besoins du contexte actuel tant pour les nouvelles instances créées (ARS et DRJSCS) que pour l’ensemble des acteurs concernés.

 

L’offre de service du CREAI intéresse ainsi à la fois :

• les décideurs publics (dans le champ des personnes handicapées et ceux en situation de vulnérabilité et d’exclusion),
• les gestionnaires de structures sociales et médico-sociales publics ou associatifs,
• les usagers
• ainsi que les collectivités territoriales

Circulaire DGCS/SD3A/2011/103 du 17 mars 2011 relative à la répartition de la contribution de la CNSA au financement des ARS, et au financement des CREAI.

 

Du fait de son implantation régionale depuis plusieurs décennies, le CREAI connaît le paysage sanitaire, social et médico-social de son territoire qu’il met en perspective et enrichit d’une vision globale et nationale (grâce aux travaux menés par l’ANCREAI).

Cet ancrage régional caractérise la spécificité et l'intérêt du CREAI.

 

La place et le rôle des CREAI avec l’appui de l’ANCREAI leur permettent d’être repérés comme acteurs ressources importants pour les ARS et les DRJSCS (circulaire DGCS/SD3A/2011/103 du 17 mars 2011), et comme outils pour ceux-ci (instruction n° SG/2011/08 du 11 janvier 2011 relative à l’organisation des relations entre les ARS et les services déconcentrés de la cohésion sociale, de la jeunesse et des sports).

Le CREAI Auvergne dépend de 3 sources de financement :

- La vente de service et de prestations
- Une subvention fléchée de la Direction Générale de la Cohésion Sociale.
- Le versement d'une contribution volontaire par les établissements et les services sociaux et médico-sociaux 


Soutenir le CREAI

En cliquant ici